Avatar

Les planètes habitables seraient beaucoup plus nombreuses (Sciences & Paranormal)

par Dédé ⌂ @, jeudi 01 juin 2023, 23:00 (il y a 408 jours)

Source : Les planètes habitables seraient beaucoup plus nombreuses dans l'Univers qu'on le pensait

[image]

PAR NATHALIE MAYER
JOURNALISTE
LE 1 JUIN 2023

Avant d’espérer trouver de la vie ailleurs dans notre Univers, il faut y trouver des planètes habitables. Et les chercheurs ont défini où les chercher il y a un petit moment déjà. Mais aujourd’hui, deux équipes ouvrent un peu plus les perspectives en la matière. En proposant deux pistes qui laissent penser qu’il pourrait exister de nombreuses exoplanètes habitables dans notre Voie lactée.

Le premier réflexe de celui qui se lance à la recherche d'exoplanètes habitables dans notre Univers, c'est sans doute de chercher des planètes qui ont vu le jour dans une configuration semblable à la seule qui soit connue pour abriter la vie : notre Terre. Autour d'une étoile semblable à notre Soleil et plus ou moins à la même distance. Mais au fil de leurs découvertes, les astronomes ont appris que les choses ne sont pas nécessairement aussi évidentes.

Dans notre Voie lactée, par exemple, les étoiles qui ressemblent à notre Soleil ne sont pas si nombreuses. Il y a beaucoup plus d'étoiles naines. Des étoiles plus petites que la nôtre - moins de la moitié - et plus froides. Des naines rouges. Et autour d'elles, vraisemblablement, des milliards d'exoplanètes. Qui, pour être habitables, devraient se trouver bien plus près de leur étoile que notre Terre de son Soleil. Au risque de se voir secouées par des forces de marée d'une intensité plutôt extrême.

VOIR AUSSI

Deux nouvelles superterres potentiellement habitables autour d'une naine rouge

Des chercheurs de l’université de Floride (États-Unis) ont voulu en savoir plus sur les chances que nous pourrions avoir de trouver une planète habitable autour de l'une de ces étoiles presque de la taille de Jupiter. Pour cela, ils ont étudié l'excentricité de plus de 150 exoplanètes. Parce qu'une orbite excentrique expose une planète orbitant assez près de son étoile - à environ la distance Soleil-Mercure - à un risque de « réchauffement par effet de marée ». Elle est étirée et déformée par les forces gravitationnelles changeantes sur son orbite irrégulière. Et la friction la réchauffe. Difficile, dans ces conditions, espérer y trouver de l'eau à l'état liquide.

Selon ces travaux, un tiers des planètes en orbite autour d'une naine rouge - soit des centaines de millions d'exoplanètes - pourraient bien se trouver sur une orbite suffisamment circulaire et proche de leur étoile pour que de l'eau liquide puisse couler à la surface. Et que la vie ait pu y faire son apparition. Ce serait notamment le cas d'étoiles naines abritant plusieurs planètes. Comme Trappist-1...


D’autres zones habitables ?

Des chercheurs de l’université du Michigan (États-Unis), quant à eux, se sont penchés sur la question de la définition de la zone habitable. Et ils pensent que des régions jusqu'ici négligées pourraient bien abriter quelques planètes sur lesquelles la vie aurait pu se développer.

Pour comprendre, revenons à notre point de départ : l'idée de chercher parmi les planètes qui ressemblent à notre Terre et qui se sont formées un peu comme elle. À savoir, à l'intérieur de ce que les astronomes appellent la ligne des glaces, une limite au-delà de laquelle les molécules les plus simples - comme le dioxyde de carbone (CO2) ou l'eau (H2O) - se condensent. Comprenez qu'ils passent d'un état gazeux à un état solide. Dans notre Système solaire, elle se situe juste avant l'orbite de Jupiter.

Les chercheurs estiment aujourd'hui que ce modèle est trop limité. Selon eux, des planètes habitables pourraient aussi se trouver sous une ligne qu'ils appellent ligne de suie. Une limite plus proche de l'étoile en deçà de laquelle les composés organiques se subliment. Comprenez qu'ils passent d'un état solide à un état gazeux. Il pourrait se former, dans cette région, des mondes avec des surfaces riches en composés carbonés volatils très différentes de celles de la Terre. Ces planètes seraient également riches en carbone organique, mais pauvres en eau.

Les astronomes ont modélisé ce qui devrait se produire lorsqu'un monde riche en silicate avec 0,1 % et 1 % de carbone en masse et une teneur en eau variable se forme dans la région définie par la ligne de suie. Une telle planète développerait une atmosphère riche en méthane grâce à un processus appelé dégazage. Tout ce méthane offrirait un environnement fertile pour la génération de brumes grâce aux interactions avec les photons stellaires. Un peu comme sur Titan, la lune de Saturne. « De telles brumes ont été observées dans les atmosphères d'exoplanètes et ont le potentiel de changer le calcul de ce que nous considérons comme des mondes habitables », indique Ted Bergin, l'auteur principal des travaux, dans un communiqué de l’université du Michigan. « La brume autour d'une planète pourrait être un signe que la planète a du carbone volatil dans son manteau. Comme le carbone, c'est l'épine dorsale de la vie, la planète a une chance d'être considérée comme habitable. » Mais ce point-là reste encore à confirmer...
___________________

La question se pose ; Est-ce trop loin pour se faire livrer du chinois ? :mdr:

Et, y-a-t-il des bars ? Pas de bar, on se barre ! :charlemagne:

Non mais blagues à part, s'il y a de la vie extraterrestre, il y a de forte chance que cela ne soit pas humanoïde, surtout avec ces planètes qui sont proches des naines rouges, voir même avec un soleil similaire au nôtre. Évidemment, sans se tromper avec le commun des mortels, l'eau est une source de vie. Donc s'il y a présence de l'eau, il y a certainement la présence de microbes et s'il y a présence de microbes, inexorablement, il y a présence d'atomes. Mais pourquoi aller fouiller plus loin si nous avons certainement des satellites dans notre système solaire où il y a potentiellement la présence de l'eau liquide. Je me verrais bien me retrouver sur Europe qui aurait été terraformée et prendre mon café le soir en contemplant Jupiter. :D

Je me vois même le Roi des guidounnes en gougounnes ! :mdr:

Ben non, pas assez gourou pour ça ! :evil:

Sans farces, c'est loin en cristi de bébite pas d'ailes les Trapists ! :D

Dédé

--
[image]

Cliquer sur le logo pour vous rendre au site


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum